Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

infiniti  moteurs  

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest


Un peu d'histoire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu d'histoire...

Message par Hermine le Sam 14 Fév 2015, 17:57

L'histoire Infiniti



Infiniti est la marque sous laquelle Nissan commercialise ses véhicules premium. Aujourd'hui présent dans une quinzaine de pays, Infiniti vous retrace les deux décennies d'histoire de la marque, son parcours jusqu'à ses succès présent.

1989: La naissance

La marque Infiniti à été présentée aux Etats-Unis officiellement en 1989. Le but d'une telle marque était de mettre l'accent sur la catégorie haut de gamme. Nissan devait donc à la naissance d'Infiniti se recentrer sur une image grand public, de proximité et plutôt accessible.
La création a véritablement été poussée par la naissance aux Etats Unis à cette même époque des marques premium Lexus par Toyota et Acura par Honda.

La première Infiniti lancée fut le Q45, une berline 4 portes reprenant le châssis de la Nissan President. Ce premier modèle disposait à son lancement d'un V8 de 278ch et de quatre roues directrices. Malgré ses qualités techniques, ce modèle ne trouva pas son public, face a une Lexus LS esthétiquement plus marquée, avec ses faux-airs de Mercedes-Benz.

1990-2000 : Des débuts délicats

A partir de 1990, le M30 est lancé. Il s'agit d'un coupé 2 portes qui a pour but de concurrencer le coupé SC de Lexus. De ce modèle naitra une version décapotable à capote en toile.
Il faudra attendre 1991 pour voir l'apparition d'un troisième modèle dans la gamme, la G20, qui n'est qu'en fait une adaptation des Nissan Primera et Sunny.
Des ces premiers modèles, malgré les différences de styles extérieurs et l'absence total de cohérence de design entre les modèles, un élément reste récurrent : une horloge analogique dans l'habitacle, qui aujourd'hui encore est la signature d'Infiniti.
Dès 1993, Infiniti commercialise sa J30, au style plus rond et travaillé.

Mais très vite Infiniti s'essouffle et est à la traine derrière ses concurrents Acura et surtout Lexus, désormais positionné en tant que référence sans égal sur le marché haut de gamme aux Etats Unis. Au milieu des années quatre-vingt dix, les ventes finissent par s'essouffler.

En 1997, la marque japonaise sort son QX4, un SUV de taille moyenne, directement décliné du Nissan Pathfinder. Extérieurement seuls les optiques et la calandre changent. C'est en fait dans l'équipement et l'intérieur qu'Infiniti se démarque le plus du Pathfinder. En effet l'habitacle et plus riche en équipement et se positionne plus dans le confort avec un habitacle véritablement digne du marché premium.
C'est grâce à ce modèle qu'Infiniti devient une référence dans les SUV premium, et bataille avec les références du genre tels que Jeep et Land Rover



Le QX4 (1997-2003)

En 1999, Infiniti renouvelle sa G20, un nouveau modèle qui n'est qu'en fait une Nissan Primera seconde génération, rebadgée.
A la veille des années 2000, Infiniti est en grande difficulté. Les chiffres de vente ne sont pas bons ; Lexus ecrase le marché des véhicules de luxe aux Etats-Unis accompagné des ténors Acura, BMW et Mercedes-Benz.

2000-2010 : La renaissance

Pour sauver la marque, Infiniti s'attaque en ce début de siècle à une toute autre catégorie de véhicules, les modèles sportifs de luxe.
En 2002, la Q45 est redessinée, son style est plus affirmé.
Mais ce sera véritablement la nouvelle G35 qui, en 2003, stoppera la descente infernale d'Infiniti. Ce modèle, qui n'est qu'un rebadgage de la Nissan Skyline, donnera un véritable coup de fouet aux ventes de la marque. La G35 est un succès, à tel point que le modèle sera élu Voiture de l'année 2003 aux USA, par le magazine Motor Trend.
Dans la foulée, Infiniti sort le FX ; Ce crossover au design affirmé et clairement tourné vers le sport ne tarde pas a devenir une référence sur le marché et connaît un succès comparable à la G35. Suivant la recette miracle des G35 berline et FX, le Coupé G3 sort en 2004.



G35 Sport Coupe (2003)

La même année se sera au tour du QX d'être renouvelé. Ce nouveau modèle, très imposant affiche clairement un style plus sportif. Il est basé sur le Nissan Armada, ce modèle a aussi été la première Infiniti à avoir été construite aux Etats-Unis.
Fort de ces succès, Infiniti commence à prendre son envol en tant que marque à part entière se détachant de plus en plus de Nissan. Grace aux modèles G35 et leur caractère sportifs, Infiniti s'impose aux USA comme LA marque sportive de luxe aux côté de l'allemand BMW.
Lors du mondial de l'automobile de New York '08, le nouveau coupé G est dévoilé. Son design se singularise de plus en plus. La même année sort le nouvel EX, le SUV compact de la gamme. A travers ces nouveau modèles, Infiniti décline véritablement une identité à sa marque, de part le design qui s'harmonise entre les modèles, formant ainsi, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur, une réelle logique de gamme. Cela se complète ensuite avec l'arrivé du nouveau FX ; entièrement redessiné ce modèle possède dorénavant un design travaillé, original et unique.

FX37 (2009)



En 2008, en plein succès américain, Carlos Ghosn, président de l'Alliance Renault-Nissan, à laquelle appartient Infiniti, annonce lors de l'ouverture du Salon de Genève l'arrivée d'Infiniti sur le sol européen.
Aux USA la marque a su renaitre de ses échecs passés. Il est maintenant temps de s'attaquer à l'un des marchés automobile les plus concurrentiels au monde. Le défis est de taille, l'avantage des véhicules de luxe étant aux allemands, la bataille sera rude d'autant plus sur leur sol.

Néanmoins, Infiniti possède des armes de taille. Ses modèles actuels ont les qualités nécessaires pour séduire l'Europe, que ce soit sous le capot avec des moteurs performants, d'inédites motorisations Diesel, mais également avec des designs aboutis, loin de la sobriété germanique.
avatar
Hermine
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 14/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://infiniti-qx.discutcity.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu d'histoire...

Message par Hermine le Mer 18 Fév 2015, 18:53

Déclinaison de la nouvelle gamme :



study
avatar
Hermine
Admin

Messages : 71
Date d'inscription : 14/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://infiniti-qx.discutcity.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum